Écla Aquitaine
37 Rue des Terres Neuves,
33130 Bègles
Tel : 05 47 50 10 00

Contact > mma.contact@ecla.aquitaine.fr

Notice manuscrit

Biblia, cum S. Hieronymi prologis
Bible avec prologue de saint Jérôme

  • Droit : Domaine Public / Bibliothèque de Bordeaux
  • Langue : Latin
  • Source : ms 0005, Bibliothèque/Médiathèque, Bordeaux
  • Période : Moyen Âge
  • Collection : Fonds anciens
  • Type de support : 66 feuillets à 2 colonnes / Parchemin / 370 x 255 mm
  • Auteur :
  • Date : 999 - 1098
  • Sujet : Jérôme (saint ; 0345?-0420) / Abbaye Notre-Dame de la Sauve-Majeure (1079 - 15..) / Bible

Description

Cet ouvrage est un fragment mutilé d’une Bible. La date (XIe siècle) et l'origine territoriale du manuscrit (sud-ouest de la France), restent incertaines. Une inscription du XVIIIe siècle, en tête du premier feuillet, permet de savoir que cette Bible appartenait à la bibliothèque du couvent de la Sauve-Majeure : « Monasterii Sanctae Mariae Silvae Majoris ». Mais, rien ne permet d’affirmer qu’elle provient du scriptorium de cette abbaye. Elle débute au folio 1 avec ces mots : « …ambos ad eum qui extendus manum… » [Genesis, XLVIII, 13]. Les derniers mots, situés au folio 66v sont : « « …ecce nubicula parva quasi vestigium hominis ascendebat de mare qui… » [Regum lib. III, XVIII, 44]. Les mutilations subies par cet ouvrage sont nombreuses, notamment l’ablation de plusieurs cahiers entre les folios 48-49, 49-50, 50-51 et 58-59. Les feuillets ne comportent pas d’ornements, à l'exception de quelques initiales écrites à l’encre rouge.

Bibliographie

J. DELPIT, Bibliothèque municipale de Bordeaux. Catalogue des manuscrits, t. I, Bordeaux, 1880, p. 8.
C. COUDERC, Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, t. XXIII, 1894, p. 5.
C. SAMARAN et R. MARICHAL, Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris : CNRS, 1968, Manuscrits éliminés ou douteux, p. 510.
Ni l’ex-libris en date du XVIIe s. (f. 1v), ni une note du XIIIe s. relative à l’abbaye de La Sauve (f. 54) ne permettent de prouver l’origine du ms.
Reproductions
- IRHT, microfilm
Tout afficher