Écla Aquitaine
37 Rue des Terres Neuves,
33130 Bègles
Tel : 05 47 50 10 00

Contact > mma.contact@ecla.aquitaine.fr

Notice iconographique

Ms 0171 Périgueux - F°1 : L'Annonciation

  • Période : Moyen Âge
  • Collection : Fonds ancien
  • Type de support :
  • Auteur :
  • Date : 1399 - 1498
  • Sujet : Marie, Sainte Vierge -- Assomption / Annonciation / Anges / David (roi d'Israël ; 1040?-0970? av. J.-C.) / Harpe / Gabriel (archange)  / Nicolas (saint ; 02..-03..) / Étienne (saint ; ....-0037?) / Jérusalem céleste / Fortifications / Hallebardes / Arcs / Flèches / Banderoles / Armures / Portails / Tentures / Sceptres / Dieu le Père / Saint-Esprit  / Colombes / Pupitres / Livres / Héraldique / Ornements à forme végétale / Fleurs / Feuilles / Fruits / Vases / Drapeaux / Bienfaiteurs / Prie-Dieu

Description

Le folio 1 est orné d'une miniature pleine page représentant l'Annonciation. Au premier plan, la scène se déroule sur un fond de tenture rouge et or, dans une construction fortifiée, artificiellement ouverte par une grande arcade donnant sur la chambre de la Vierge. Là, Interrompue dans sa lecture (le livre est ouvert sur le pupitre), Marie nimbée et vêtue d'une robe et d'un manteau bleu étoilé, les bras croisés sur les épaules, reçoit et accepte l'annonce de Gabriel. Les ailes de l'archange ont l'aspect de plumes de paon ; agenouillé, il tient un sceptre autour duquel s'enroule un phylactère portant ses paroles : "Ave Maria...". Aux pieds de l'archange, figurent trois personnages témoins de la scène : saint Nicolas en évêque, saint Étienne en diacre et le donateur agenouillé devant un prie-Dieu. Dans le fond, au dessus de la tenture, Dieu le père apparaît par une fenêtre, entouré de séraphins, tenant le globe du monde dans sa main gauche et bénissant de la droite ; il porte auprès de la Vierge le Saint-Esprit sous forme de colombe. L'architecture défensive au second plan représente la Jérusalem céleste, dont émane Dieu le Père et de la plus haute tour de laquelle, David joue de la harpe sur un fond étoilé. Les tours d'angles sont tenues par des anges aux bannières portant les armes de Geoffroy de Pompadour (d'azur aux tours d'argent). Les courtines sont défendues par des anges en armure et armés de hallebardes et d'arcs. La scène est encadrée par un décor végétal où se développent des rinceaux agrémentés de feuilles et de fleurs et un vase de fleurs et de fruits. Dans la partie inférieure, deux anges tiennent un écu portant les armes de Claude de Mailloc, possesseur du pontifical au XVIe siècle. Cet écu recevait à l'origine les armes du premier propriétaire, l'évêque de Périgueux, Geoffroy de Pompadour. Ses armes (d'azur à trois tours d'argent) n'ont pas totalement disparu, car on les retrouve sur les étendards portés par les anges, dans la draperie du prie-Dieu, à la clé de voûte de la chambre de la Vierge et peut-être peut-on également en trouver un rappel dans le nombre de tours de la fortification.

Visuels

2 visuels Lecture pleine page