Écla Aquitaine
37 Rue des Terres Neuves,
33130 Bègles
Tel : 05 47 50 10 00

Contact > mma.contact@ecla.aquitaine.fr

Les œuvres de l'esprit

A A A

L'astrologie et l'astronomie

L’astrologie

L’astrologie tient une part essentielle dans la vie et le comportement des hommes du Moyen Âge. Née en Mésopotamie vers le XVIIIe siècle avant notre ère, elle fut transmise au Moyen Âge par des traités hérités de l’Antiquité gréco-latine, puis par de nombreux ouvrages arabes et juifs à partir du XIIe siècle. Ces sources sont à l’origine des interprétations du ciel et des relations établies entre les astres et les membres et organes du corps humain.
L’astrologie triomphe au XIVe siècle. À partir de Charles V, tous les princes s’entourent d’astrologues. Des échoppes d’astrologues s’établissent dans les villes. L’influence des astres prend une part primordiale dans la prise de décision quotidienne d’actes importants (négociations, interventions médicales et chirurgicales, etc.).

L’astronomie

Les travaux des astronomes grecs et arabes sont connus des savants occidentaux dès le Xe siècle, en grande partie grâce à traductions procurées par les milieux juifs et judéo-chrétiens d’Espagne. Pourtant, en France, l’astronomie médiévale prend son réel essor au XIVe siècle seulement.
Les instruments des astronomes permettent alors de préciser les mesures d’angles et de consigner es mouvements des planètes. Ainsi, les astronomes parisiens établissent alors les tables « alphonsines », qui précisent le mouvement et la position des étoiles et des planètes. Vers 1315, ils proposent des corrections au calendrier Julien et une détermination plus précise des lunaisons de printemps (essentielles pour déterminer la date de Pâques).
Le Moyen Âge associe souvent, sous le terme de « cosmographie » ou sous l’appellation « d’image du monde », l’astronomie et la géographie. Beaucoup d’ouvrages de vulgarisation et de manuels sont inspirés de traités et de descriptions géographiques, telles celles d’Honorius d’Autun.

Notices

Adjâ’ib al-makhlûqât wa gharâ’ib al mawdjûdât Les merveilles de la création et les curiosités des choses existantes. Traité de cosmographie et d'histoire naturelle de Qazwînî
Notice manuscrit
Qazwīnī, Zakariyyā ibn Muḥammad ibn Maḥmūd al- (1203-1283)
Ms 0428 Bordeaux - F°1 : Lettrine
Notice iconographique
Lenius; Réginald de (....-....)
Ms 0609 Bordeaux - F°25 : Lettrine
Notice iconographique
Séville, Isidore de (saint ; 0560?-0636)
Ms 1130 Bordeaux : Astrologie
Notice iconographique
Qazwīnī, Zakariyyā ibn Muḥammad ibn Maḥmūd al- (1203-1283)
Ms 1130 Bordeaux : Cosmographie, lune et soleil
Notice iconographique
Qazwīnī, Zakariyyā ibn Muḥammad ibn Maḥmūd al- (1203-1283)
Ms 1130 Bordeaux : Cosmographie, constellations
Notice iconographique
Qazwīnī, Zakariyyā ibn Muḥammad ibn Maḥmūd al- (1203-1283)
Ms 1130 Bordeaux : Météorologie
Notice iconographique
Qazwīnī, Zakariyyā ibn Muḥammad ibn Maḥmūd al- (1203-1283)

Albums

ms1130_Bordeaux

Bibliographie

ABDEL-MALEK Anouar, Histoire de la philosophie : du 1er siècle au XVe siècle. T. II ? La philosophie médiévale, Paris, Hachette Littératures, Pluriel, 981, 1999

TILANDER Gunnar, Gaston-Fébus : Livre de Chasse, Karlsham, 1971

BREHIER Emile, Histoire de la philosophie, Paris, P. U. F., Quadrige, 2012

FLASCH Kurt, Introduction à la philosophie médiévale, Paris, Flammarion, Champs, 419, 1998

LIBERA Alain de, La philosophie médiévale, Paris, P. U. F., Que sais-je ?, 2010

RIBEMONT Bernard, Le Moyen Âge et la science : Approche de quelques disciplines et personnalités scientifiques médiévales. Colloque, Orléans, 22-23 avril 1998, Paris, Klincksieck, Sapience, 4, 1991

TATON René, La science antique et médiévale : des origines à 1450, Paris, P. U. F., Histoire générale des sciences, 1, Quadrige, 173, 1994