Écla Aquitaine
37 Rue des Terres Neuves,
33130 Bègles
Tel : 05 47 50 10 00

Contact > mma.contact@ecla.aquitaine.fr

La société

A A A

Introduction

Souvenir de l’organisation politique romaine, s’instaure au cours du haut Moyen Âge une vision hiérarchisée de la société, qui prend forme à partir du XIe siècle. Elle repose sur trois ordres dans lesquels se répartit l’ensemble de la société : ceux qui prient (Oratores), ceux qui combattent (Bellatores) et ceux qui travaillent (Laboratores). Si cette organisation s’institutionnalise au XIVe siècle, elle ne reflète pas pourtant la subtilité de la pratique, la réalité des relations et des appartenances sociales. Ces trois ordres sont plastiques et perméables, adaptés à une société mobile. Par ailleurs, même s’ils reflètent une conception hiérarchique du monde et de la société, ils reposent sur l’idée que le travail est une valeur. Chaque acteur participe au bon fonctionnement et au perfectionnement de la société, chaque fonction de chaque ordre est un rouage essentiel de cette mécanique voulue par Dieu.

Bibliographie

DUBY Georges, Les trois ordres ou l’imaginaire du féodalisme, Paris, Gallimard, Bibliothèque des histoires, 1978

FAVIER Jean, Dictionnaire de la France médiévale, Paris, Fayard, 1993

LE GOFF Jacques et SCHMITT Jean-Claude (Dir.), Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, Paris, Fayard, 1999

PASTOUREAU Michel, Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental, Paris, Le Seuil, La librairie du XXIe siècle, 2004